Le Biterrois Igor Kurek va attaquer Marine Le Pen

Igor Kurek, président du Rassemblement pour la France - RPF
14 mars 2018
Par Loris Galofaro
Le président du Rassemblement pour la France dénonce "l'amateurisme" de Marine Le Pen qui veut changer le FN en Rassemblement National. Mais problème, le Biterrois avait déjà déposé ce nom auprès de l'INPI en 2013.

Dimanche dernier à Lille, Marine Le Pen a été réélue à la tête du Front National. A cette occasion, elle a annoncé le changement du nom du parti en "Rassemblement National". Mais dans l'Hérault, cette appellation dit quelque chose à un certain Igor Kurek. Ce Biterrois, aujourd'hui président du parti politique "Rassemblement pour la France" avait déjà déposé ce nom auprès de l'INPI dès 2013 pour dit-il "contrer le Front National".

 

Igor Kurek trahi par l'un des siens

Mais voilà, malgré le dépôt du nom, Marine Le Pen veut tout de même se l'approprier. Et c'est parce-que l'un des fidèles d'Igor Kurek, Frédérik Bigrat alors son premier adjoint en 2013 est allé négocier avec le parti d'extrême droite, sans l'accord de sa propre formation politique. Mais tout ceci "ne tient pas la route" pour le leader du "Rassemblement pour la France" qui ne va "pas se laisser faire". Il n'hésitera pas à défendre ses droits devant la justice :

Igor Kurek, président du RPF