Humour : Pierre Thevenoux débarque à Béziers et près d’Avignon

2 mars 2024 à 8h09 par Corentin Aubry

L'humoriste passé par le Jamel Comedy Club se produit ces prochaines semaines dans le sud de la France. Au programme, 1 heure de stand-up grinçant et efficace. En partenariat avec RTS !

Pierre Thevenoux

“ Pierre Thevenoux est marrant… normalement “ à Béziers et à Graveson

 

Sur scène, à la télé, à la radio… vous l’avez forcément déjà vu ou entendu : Pierre Thevenoux, qui est en tournée dans toute la france avec son premier spectacle, passe aussi dans le sud :  le 15 mars à la salle Zinga Zanga de Béziers, Puis le lendemain, le 16 mars, à deux pas d'Avignon, à l'espace culturel de Graveson. Une heure pendant laquelle il va vous parler de sujets et d’autres, qu’il va rendre marrant… normalement. Entretien avec l'humoriste poitevin qui ne manque pas de piquant…

 

L’interview de Pierre Thevenoux

 

RTS: Bonjour Pierre. on te retrouve prochainement dans le sud, à Béziers et Graveson. Tu connais un peu la région ?

Pierre Thevenoux: Bonjour, oui, je connais un peu Béziers, j’y suis déjà allé. Bon, l'histoire est folle, je faisais mes études à Toulouse et on avait un projet d'entreprise avec une boîte de Béziers. Elle avait inventé une technologie pour gonfler les pneus ultra vite. En vrai, c'était marrant, moi j'y comprenais rien bien sûr parce que je n'ai pas fait S. Mais du coup, j'étais allé à Béziers et j'avais trouvé la ville cool.

RTS: Certains te connaissent du Jamel Comedy Club, d'autres des scènes parisiennes, on t'entend aussi régulièrement à la radio, on te voit à la télé, bref. Pour ceux qui seraient passés entre les mailles du filet, c'est quoi la touche Pierre Thevenoux ?

P.T : Je crois qu’il n’y en a pas trop. Je ne suis pas le gars qui est venu à Paris, qui a fait les Cours Florent, le circuit classique. Moi pas du tout. J'ai passé toute ma vie vers Poitiers en province et puis je suis monté à Paris par hasard. Je n'avais même pas prévu de faire du stand-up. Je pense que j'ai une vie très normale et que ça se ressent un peu sur scène. Souvent, surtout même d'ailleurs hors de Paris, les gens dans le public voient qu'on a à peu près la même vie. Je viens de la classe moyenne. Vraiment, je peux m'identifier à beaucoup de gens.

RTS: Tu n’étais donc pas destiné à ce métier. Tu nous parlais de ton projet sur Béziers, ta vie professionnelle a été fournie. Tu as été fourreur et même père Noël. C'est vrai ça ?

P.T: Oui, alors ce n'étaient pas des CDI sur dix ans, mais j'ai fait des jobs étudiants et j'ai bossé dans un cirque vers Poitiers. C'était incroyable d'ailleurs ce job. J'ai bossé dans un cirque où j'étais père Noël, je faisais des barbes à papa. C'était la folie.

RTS: Des sujets que tu abordes dans ton spectacle ?

P.T: Je parle vraiment de tout ce qui m'intéresse ou qui peut intéresser les gens. Donc, je parle aussi bien de sujets très classiques comme la vie de couple ou l'argent, la solitude, de l'écologie, de la mort, que des sujets hilarants. Mais aussi, je parle des animaux, je parle aux gens, je fais des blagues un peu sur le fait de ne pas venir de Paris et d'avoir grandi en province et d'avoir sûrement consommé un peu trop d'alcool dans mes jeunes années.

RTS: Le titre de ton spectacle, c'est « Pierre Thevenoux est marrant… Normalement ». Ça veut dire que tu vas parfois très loin dans les vannes ?

P.T: Non, ça veut dire qu'il faut trouver un titre de spectacle que moi, je n'avais pas d'idée. Donc, j'ai mis ça. Et puis voilà. Et maintenant, à chaque fois que j'ai une interview, les gens essaient de trouver du sens. Et moi, il faut que je fasse semblant qu'il y a un vrai sens caché derrière ce titre, alors que je n'avais juste pas d'idée de titre.

RTS: Tu es actuellement en pleine tournée. On l'a dit, tu passes par Béziers et Graveson ces prochaines semaines. C'est quoi tes autres projets pour la suite ?

P.T: J’attaque la dernière année de tournée avec ce spectacle. Après, on va faire la captation pour une chaîne télé, je ne sais pas encore laquelle. Et puis après, je ferai le deuxième. J'écris une BD sur l'écologie aussi. Ça m'éclate. Je perds beaucoup de temps et d’argent dessus, ça me fait marrer. Et sinon, j'essaie d'écrire. C'est mon nouveau truc. J'écris un peu. J'essaie d'écrire pour des séries, un peu pour le ciné. J'aime plus écrire qu'être acteur devant la caméra.

 

Pierre Thevenoux,  le 15 mars à la salle Zinga Zanga de Béziers (34) et  le 16 mars,  à l'espace culturel de Graveson (13). Les deux dates à 20h30. Réservations dans les points de vente habituels, notamment auprès de Vincent Ribera organisation.