Béziers : l'impressionnante ascension des galeries Lafayette 5 ans après la reprise du magasin

Après avoir frôlé la fermeture en 2016, les galeries Lafayette du centre-ville de Béziers ont célébré le 19 novembre dernier les 5 ans de leur reprise. Un succès détaillé par son président, Philippe Sempéré.

21 décembre 2021 à 9h36 par La rédaction

Les galeries Lafayette, sur les allées Paul Riquet.
Les galeries Lafayette, sur les allées Paul Riquet.
Crédit: galerieslafayette.com

Du nouveau avec Mango, The KooplesBash, la fée maraboutée…

 

+35 % de croissance en 3 ans, soit la meilleure progression annuelle du réseau, et des performances confirmées en 2020 malgré la crise sanitaire. 5 ans après sa presque fermeture, les galeries Lafayette du centre-ville de Béziers rayonnent. « C'est un réel plaisir de tenir ce magasin et de voir l’ascension de cette ville » explique son président Philippe Sempéré. Les locaux, rachetés par la mairie en 2016, puis ensuite confiés à un duo de franchisés pour son exploitation - dont Philippe Sempéré, aussi gérant du groupe Planet' Indigo - accueillent de plus en plus de marques. Un succès qui s’explique selon lui par une multitude de facteurs.

Philippe Sempéré

De plus en plus de monde à Béziers et dans le grand magasin des allées Paul Riquet

 

Un succès confirmé en plein rush d’avant fêtes, avec « une très belle activité » du magasin selon Philippe Sempéré en cette fin d’année. Sète, Narbonne, Clermont l’Hérault, Pézenas, Agde, Marseillan… Depuis quelques années, les galeries Lafayette attirent des visiteurs qui viennent de plus loin. Alors que beaucoup d’entre eux privilégiaient auparavant Montpellier et sa métropole, de plus en plus d’entre eux se tournent désormais vers Béziers pour faire leurs emplettes.

Philippe Sempéré

Des travaux tous les 6 mois pour garder sa qualité d’accueil

 

En 2017, les galeries Lafayette de Béziers s’étaient aussi distinguées en recevant le prix du meilleur accueil client du réseau. Pour que les clients soient de plus en plus nombreux et s’y sentent toujours bien, Philippe Sempéré s’emploie à effectuer régulièrement des travaux. « Tous les 6 mois, pour que le magasin soit de plus en plus beau » précise le président du magasin. Un magasin en constante évolution donc, avec pour 2022, des travaux engagés majoritairement dans certains espaces réservés aux femmes et dans les rayons maroquinerie.

Philippe Sempéré