Le circuit des fenestrettes, ou comment découvrir Saint-Guilhem-le-Désert autrement

Saint-Guilhem-le-Désert, petit village typique niché dans les gorges de l’Hérault, attire foule de visiteurs pour sa beauté. Car oui, sans être chauvins, Saint-Guilhem-le-Désert est incontestablement l’un des plus beaux villages de France. Un incontournable à visiter absolument, mais ne boudez pas les alentours qui ne manquent pas non plus d’authenticité, à l’image du circuit des fenestrettes, une boucle magnifique et accessible à presque tous.

14 octobre 2021 à 11h39 par Corentin Aubry

La randonnée des Fenestrettes
Tous les vendredis à 8h30, Corentin, vous dévoile des idées originales à découvrir en Occitanie.
Crédit: © Piquart Jean - OTI-SGVH 2

Un sentier progressif à la découverte de panoramas à couper le souffle

 

Au cœur du cirque de l’Infernet, écrin minéral aux falaises vertigineuses, serpente un sentier pavé, celui des Fenestrettes, construit au XVIIIe siècle, et qui servait à l'époque de voies d’accès pour les mules, menant dans les monts de Saint-Guilhem-le-Désert et sur le causse du Larzac. Aujourd’hui, ce sentier fait le bonheur des randonneurs, en visite dans l’un des coins les plus beaux du département. Et cette balade de 10 kilomètres est sans aucun doute l’une des plus belles de l’Hérault. Dans un océan de chênes verts, on y découvre de magnifiques points de vue du département et au-delà. La boucle complète est accessible au plus grand nombre, mais présente toutefois un dénivelé conséquent et quelques passages vertigineux. Comptez environ 3 h 30 pour revenir au point de départ. Si c’est trop long, ou que vous êtes en famille, un aller-retour jusqu’au passage-clé des fenestrettes permet de faciliter la balade.

 

Saint-Guilhem-le-Désert, l’un des plus beaux villages de France

 

Bien plus connue que cette jolie randonnée, le village médiéval aux ruelles pittoresques attire les visiteurs du monde entier. La visite, qui fait souvent le bonheur des Héraultais le week-end, est à découvrir absolument si vous n’êtes jamais passé par cette région, située dans l’arrière-pays montpelliérain. L’abbaye de Gellone et le pont du diable, à quelques kilomètres, sont inscrits au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France. Outre les randonnées, les activités ne manquent pas, les gorges de l’Hérault permettant la pratique de nombreux sports en pleine nature, à commencer par la descente d’une partie du fleuve en canoë. Et si la découverte des paysages ne vous suffit pas, partez à la découverte de la grotte de clamouse, située à quelques centaines de mètres du pont du diable, qui est ouverte toute l’année, 7 jours sur 7.