Un été d'espérances à l'aéroport Montpellier-Méditerranée

Une reprise « encourageante » pour Emmanuel Brehmer, le président du directoire. Il compte clairement sur l’arrivée massive du low-cost pour renforcer les liaisons vers Paris, notamment. Transavia et EasyJet prendront le relais de HOP pour ses liaisons vers Paris. En tout, 29 destinations sont désormais proposées.

30 septembre 2021 à 11h30 par Loris galofaro

Transavia et EasyJet assureront les liaisons vers Paris
Transavia et EasyJet assureront les liaisons vers Paris
Crédit: Transavia

36 destinations cet été, la croissance est revenue

Alors que la haute saison touristique s’est achevée, l’aéroport de Montpellier a fait son bilan estival ce mardi 28 septembre. Après un an et demi de difficultés face à la crise sanitaire, les chiffres sont satisfaisants, à en juger ceux dévoilés par Emmanuel Brehmer, le président du Directoire d’AMM: « En juillet, quelque 151 735 passagers ont été accueillis (contre 85 118 pour le même mois en 2020, soit +78,26 %), tandis qu’en août nous en avons traité 168 125 (versus 126 273,soit +33,14 %), au 31 août, le trafic cumulé depuis le 1er janvier s’établit ainsi à 598 143 passagers, soit +8,79 % que l’an dernier à la même date». 

Et l’ouverture partielle de la base cette année de Transavia, la filiale low-cost du groupe Air France-KLM, y est pour beaucoup. Alors, certes, les chiffres sont encore loin de l’année record d’avant crise, en 2019, mais permettent de voir l’avenir avec optimisme. Les chiffres du mois de Septembre confirment ce regain de forme, et « laissent à penser que notre typologie de trafic conduira Montpellier Méditerranée à renouer avec sa courbe de croissance plus vite que d’autres aéroports ».



Du nouveau pour cet hiver

L'aéroport de Montpellier compte poursuivre cette dynamique grâce à des nouveautés prévues pour cette saison hivernale. A partir de ce dimanche 31 octobre, la liaison entre Montpellier-Méditerranée et Paris-Orly sera assurée par des opérateurs nouveaux. EasyJet (dès le 31 octobre) et Transavia (à partir du lundi 08 novembre) permettront à aux voyageurs professionnels ou aux autres de bénéficier de prix beaucoup plus avantageux: à partir de 30 à 35 euros, « une vraie révolution », commente Emmanuel Brehmer. 

L’aéroport compte aussi sur ses nouvelles destinations en France et à l’international pour booster son trafic. Au total, l’aéroport desservira 29 destinations cet hiver, dont 19 en permanence sur le semestre à venir. Parmi elles, des destinations comme Athènes, Héraklion, Séville, Oujda ou Tunis hors des frontières, et Brest, Caen, Lille, Nantes ou encore Bastia notamment pour la France.

Emmanuel Brehmer, président du directoire
Pascal Bigaud, directeur du développement