Coronavirus : Le bilan en cette fin de semaine dans la région

80 personnes encore hospitalisées dont 9 en réanimation et toujours 512 décès constatés en établissements de santé. 

26 juin 2020 à 15h05 par Alexis Vivier

RTS
80 personnes encore hospitalisées en Occitanie.
Crédit: DR ARS Occitanie

Bilan de nos Départements : vendredi 26, 17h30


Hérault


121 décès 9 hospitalisations dont 0 en réanimation


Gard


97 décès 20 hospitalisations dont 1 en réanimation


Aude


59 décès 3 hospitalisations dont 0 en réanimation


Lozère


1 décès, aucune hospitalisations


Pyrénées-Orientales


34 décès 0 hospitalisations dont 0 en réanimation



Une nette baisse durant le confinement



Imposé par l’épidémie de Covid-19, le confinement a profondément perturbé le rythme de vie des Français. Déplacements et activités sportives hors domicile ont été restreints durant plus de deux mois. Dans son enquête CoviPrev, Santé publique France a intégré des questions portant sur l’évolution de l’activité physique et sportive, sur le temps passé assis, mais également sur le temps passé devant un écran pendant le confinement. Il ressort notamment que l’impact du confinement sur le temps passé assis et le temps passé devant un écran a été plus important chez les jeunes. En outre, si la baisse de l’activité physique était prévisible, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à avoir déclaré augmenter leur pratique d’activité sportive.



Appel à participation à une étude destinée aux enfants sur le confinement



En partenariat avec d’autres institutions, Santé publique France lance une grande recherche nationale sur la manière dont les enfants et les adolescents âgés de 9 à 16 ans ont vécu le confinement dans le contexte épidémique du COVID-19. Cette étude vise à comprendre la manière dont les enfants et les adolescents âgés de 9 à 16 ans ont vécu le confinement jusqu'au 11 mai 2020 et comment celui-ci a pu avoir des conséquences sur leur bien-être.


Elle permettra de faire des recommandations aux pouvoirs publics pour accompagner les enfants et les adolescents
dans cette période de déconfinement et de reprise de l'école. Les objectifs sont l’évaluation de l’état émotionnel et de la résilience des enfants durant le confinement et le déconfinement au regard de leurs conditions de vie et la mesure d’un éventuel trouble de stress post traumatique au cas où un proche a été hospitalisé des suites du COVID-19.


Pour participer à cette étude :
www.santepubliquefrance.fr/etudes-et-enquetes