Actualités régionales

Crise : les conseils d'une préparatrice mentale pour aller mieux

25 février 2021 à 11h47 Par Loris Galofaro
Véronique Chandieu, préparatrice mentale, invitée d'RTS
Crédit photo : Illustration

Depuis un an, notre quotidien est chamboulé par le coronavirus. Certains supportent la situation mieux que d'autres. C'est là que Véronique Chandieu, préparatrice mentale entre en jeu.

Stress, fatigue, moral à zéro ou encore manque d'estime de soi... les états dépressifs sont de plus en plus nombreux depuis mars 2020 et l'arrivée massive du coronavirus en Europe. C'est là que Véronique Chandieu entre en scène. Ancienne sportive de haut niveau, elle est aujourd'hui préparatrice mentale, auprès des sportifs. Mais elle se rend compte depuis des mois que sa clientèle se diversifie, en raison de la situation morose dans laquelle nous vivons. Ses piliers, le dialogue, redonner confiance aux patients qui viennent la consulter. Pour RTS, Véronique Chandieu s'exprime sur son métier et comment elle l'exerce actuellement. Pour la thérapeute, tout part du mental, notre esprit ne connaît pas la "négativité". Son rôle, redonner confiance à celles et ceux qui l'appellent à l'aide.

Pour joindre Véronique Chandieu :