Actualités régionales

Début des vendanges sur fond de menace américaine

09 août 2019 à 10h50 Par Loïc Tournier
C'est parti pour 2 mois de vendanges jusqu'en octobre.
Crédit photo : AFP

Les vendanges ont démarré cette semaine dans les Pyrénées-Orientales, au domaine Lafage. Une récolte début août, c'est quasiment du jamais vu.

La chaleur fait encore parler d'elle. Cette fois-ci, ce sont les vendanges qui se retrouvent impactées par cette dernière. Le domaine Lafage, près de Perpignan a été relativement épargné par la canicule mais pas par la sécheresse. Très peu de pluie donc, exceptée fin juillet. De ce fait, l'exploitation prévoit une récolte 20% plus faible que l'année dernière. Une quantité moindre mais compensée par une meilleure qualité. Eliane Lafage, propriétaire du domaine et œnologue est pour l'instant satisfaite de ce début de vendange. 

Récolte de qualité

Les coups de sécateur dureront pendant 2 mois et 75% de la production sera exportée dans près de 20 pays et notamment aux Etats-Unis. Les USA, Donald Trump a menacé dernièrement de prélever de lourdes taxes douanières sur le vin français. Une réponse à la taxe mise en place par la France sur les géants Américains du numérique. Eliane Lafage ne sait pas trop à quoi s'attendre après ces déclarations du président américain. 

Menace des USA 

Au total, les vendanges s'étaleront sur 240 hectares de vignes, à Canet, les Aspres, Tordères ou Maury.