Actualités régionales

La cause animale: la longue marche de Charlotte Arnal

04 octobre 2019 à 12h05 Par Laurent Aubry
2500 kilomètres, une marche d'un an à travers la France. Charlotte Arnal s'élance ce vendredi 4 octobre de Saint-Jean-de-Fos dans l'Hérault pour faire valoir les droits des animaux et obtenir qu'un article relatif à leur protection soit intégré à la Constitution.

Aujourd’hui 4 octobre, Journée mondiale des animaux, c’est le jour qu’à choisi Charlotte Arnal, fondatrice d'une agence de communication spécialisée en développement durable, pour débuter sa Marche des Animaux qui va durer un an. Au programme, 187 étapes de 12 kilomètres en moyenne. Pour informer, recueillir des soutiens à la pétition qui a été lancée. Et aussi pour rencontrer tous les acteurs concernés notamment les éleveurs et les chasseurs. Et Charlotte Arnal terminera son périple devant l'Assemblée nationale pour réclamer que soit intégrée dans la Constitution française, un article relatif à la protection des animaux:    

"La Constitution est un texte à la portée à la fois symbolique et coercitive. En y inscrivant la protection des animaux, nous donnerions une base juridique plus cohérente, plus solide et plus dissuasive pour faire valoir les intérêts des animaux. Ce n’est pas pour rien que 6 pays, dont 4 européens ont déjà opéré une telle réforme (Autriche, Allemagne, Luxembourg, Suisse).
Je marcherai donc jusqu’à l’Assemblée nationale pour me faire la voix de tous ceux qui souhaitent que l’Etat constitutionnalise la protection animale. 77% des français y sont favorables (sondage IFOP de 2018 - source : L214)."

Charlotte Arnal lance sa marche pour les Animaux avec 2 questions: Comment construire en France, pays de traditions (gastronomie, élevage, chasse , corrida...) un modèle de société qui nous permettre de coexister pacifiquement avec l'animal, et comment le mouvement de conscience qui s’opère vers les animaux transforme-t’il déjà profondément la société française ?