Actualités régionales

La région touchée par d'importants incendies

16 juillet 2019 à 12h30 Par Loïc Tournier
Dans l'Hérault, le feu a été maîtrisé aux portes de Beaulieu
Crédit photo : Rémy Barbazo - SDIS34

De violents incendies se sont déclenchés ce lundi 15 juillet dans l'Aude, l'Hérault et les Pyrénées-Orientales. Des centaines de pompiers ont été mobilisés.

La région a eu très chaud ce lundi. Vers 14h30, un incendie a démarré à Galargues dans l'Hérault. Celui ci a été maitrîsé à 21h30 avant qu'il puisse atteindre Beaulieu. Au total, plus de 150 hectares de broussailles sont partis en fumée. Le feu a mobilisé 250 pompiers, dont certains venus des Bouches du Rhône et du Vaucluse en renfort. Dans l'Aude, 300 hectares ont été brûlés sur la commune de Fabrézan. 300 pompiers, plus des moyens aériens ont été nécessaires pour stopper le feu. Dans les PO, 2700 vacanciers ont été évacués de 3 campings d'Argelès-sur-Mer pendant plusieurs heures. Enfin le Gard n'a pas été épargné, puisqu'un incendie s'est aussi déclaré à Mus, entre la route et la voie ferrée. Conséquence, le trafic ferroviaire entre Montpellier et Nîmes a été coupé pendant 2 heures. Des feux qui se multiplient, et qui obligent les pompiers à une vigilance renforcée.  

 

Des pompiers mieux organisés

Comme chaque année, la sècheresse, le manque de pluie et le vent entraînent de nombreux incendies. Si le nombre de feux est toujours aussi important, le nombre d'hectares brûlés diminue. La raison, des effectifs conséquents avec un recrutement qui n'est pas restreint et une organisation qui s'affine d'année en année. Lors de la saison estivale, les pompiers doivent en plus mettre en place un dispositif bien spécial pour faire face aux potentiels départs de feux, mais aussi aux tâches courantes de l'été. Le Colonel Jérôme Bonnafoux responsable de la communication explique comment les soldats du feu s'organisent pour l'été.