Actualités régionales

Mutilation de chevaux : l'ex Languedoc-Roussillon épargnée

09 septembre 2020 à 11h46 Par Loris Galofaro
Le portrait rebot d'un homme accusé de mutilations.
Crédit photo : DR

Il a finalement été relâché, faute de preuve... L'homme interpellé dans le Haut-Rhin, accusé d'avoir agressé des chevaux, a été mis hors de cause après sa garde à vue... Il était suspecté des mutilations d'un cheval et de deux poneys dans l'Yonne, fin août... Un phénomène qui inquiète : plus de 150 enquêtes sont ouvertes… mais la région Occitanie est pour le moment épargnée.

Les gendarmes sont formels : aucun cas avéré de chevaux mutilés dans la région… mais dans le Vaucluse, une jument a été retrouvée éventrée à Puyvert… en août, un autre cas de mutilation a été enregistré du côté d’Istres, dans les Bouches-du-Rhône… tous les autres, notamment à Rousson ou près de Caissargues dans le Gard ne sont que des rumeurs ou n’ont rien à voir avec ces affaires de mutilations en série. Et même si le phénomène touche principalement le Nord du pays, les gendarmes de la région restent sur le qui-vive. Depuis plusieurs jours, ils multiplient les rondes autour des centres équestres.