Actualités régionales

Nîmes Olympique - Plus qu'un stade

29 juillet 2019 à 11h00 Par Loïc Tournier
La place principale du quartier aux abords du stade
Crédit photo : Valode et Pistre

Le projet du "Stade Nemausus" présenté la semaine dernière par Rani Assaf est bien plus qu'un simple stade de football.

"L'idée d'une nouvelle enceinte a débuté un soir de Ligue 2 où on n'était pas beaucoup dans le stade". Aujourd'hui, le projet de Rani Assaf, le président nîmois est concret. Un projet faramineux pour un coût estimé à 200 millions d'euros, dont 55 millions, hors taxes, juste pour le stade. Autour de ce dernier, on trouvera 800 logements, 20 000 m2 de bureaux, une école d'enseignement supérieur, des commerces de proximité, une résidence étudiante et senior, un restaurant gastronomique, ou encore un hôtel 4 étoiles avec vue sur la pelouse. Des chambres d'hôtel, il pourrait y en avoir dans la tribune présidentielle. Rani Assaf a même dévoilé que des contacts étaient en cours avec le groupe Accord Hôtel. Tout cet ensemble immobilier permettra de financer le futur stade. Le président des crocos va créer une nouvelle holding, qui rachètera le Nîmes Olympique et dans laquelle il amènera la totalité des titres du NO qu'il possède. Ainsi, "si je me sépare du Nîmes Olympique, le club sera totalement protégé et pourra utiliser le stade" précise le président. Un financement 100 % privé, où 10M d'euros de revenus par an sont attendus. Un projet coûteux donc, mais viable pour Rani Assaf.

Rani Assaf

 

Un stade au cœur de la ville 

Pour le président du club, "le stade des costières n'est pas adapté au football moderne, à la base ce n'est même pas un stade de foot". Avec cette nouvelle enceinte plus moderne, plus confortable et plus sécurisée, les Nîmois, joueurs, comme supporters prendront place dans un endroit adapté au foot professionnel. À l'intérieur, des espaces de restauration et une bodega avec vue sur le terrain prendront place. C'est par cet espace de rencontre que tout le public entrera. L'accès à son siège se fera en descendant vers la pelouse et non en montant, pour permettre de ne rien rater du match, même si le spectateur arrive en retard. L'extérieur du stade, s'inspire lui des Arènes de la ville. Le style du quartier qui l'entoure s'intégrera au reste de la ville. Les explications de l'architecte Benoît Rivet. 

Benoît Rivet

En attendant d'évoluer dans ce nouveau stade en 2023/2024, l'équipe jouera dans une enceinte provisoire pendant 2 saisons (2021/2022 et 2022/2023) situé au Mas de Vignolles.