Une entreprise gardoise au cœur d'une escroquerie à 250.000 euros

250.000 euros auraient été détournés par la directrice d'un hôpital et d'un Ehpad dans la Loire, une entreprise du Gard servait à blanchir l'argent.

19 novembre 2021 à 18h18 par Loris

Le patron de la société gardoise est aujourd'hui décédé.
Le patron de la société gardoise est aujourd'hui décédé.
Crédit: DR

Une entreprise gardoise au cœur d’une vaste escroquerie : 250.000 euros auraient été détournés par la directrice d’un hôpital et d’un Ehpad du département de la Loire. La société aurait perçu de l’argent pour des prestations fictives.

 

Un contrat de complaisance entre deux établissements de santé et une société gardoise

Cette affaire débute au mois de février avec un signalement de l’Agence régionale de santé Rhône-Alpes. L’organisme s’étonne de contrats de prestation de services passés entre un hôpital, une maison de retraite et CD Conseil Assistance, une société gardoise de conseil en sécurité des biens et des personnes.

La directrice des deux établissements de santé est soupçonnée d’avoir attribué un contrat de complaisance de 250.000 euros à un ancien militaire, créateur de l’entreprise du Gard et aujourd’hui décédé. Une partie des sommes revenaient sur le compte de la directrice, aujourd’hui en garde à vue, mais l’essentiel des prestations étaient fictives, selon les enquêteurs.