Vaccination obligatoire des soignants : les syndicats ne comprennent toujours pas

Depuis hier, les soignants doivent être vaccinés pour pouvoir continuer à travailler. Si une minorité ne l'est pas, ils sont quand même plusieurs centaines sur la touche. Les syndicats, FO notamment, s'insurgent.

16 septembre 2021 à 11h38 par Loris

Des centaines de soignants suspendus dans la région.
Des centaines de soignants suspendus dans la région.
Crédit: Photo d'illustration

Pas de vaccin, pas de médecin ! Ou plutôt : pas de soignant ! L'obligation vaccinale pour le personnel de santé est entrée en vigueur hier. Le gouvernement reste ferme : ceux qui n’ont pas reçu au moins une dose, seront désormais suspendus, et ne toucheront pas de salaire. A titre d'exemple, 103 personnes vont être suspendues du centre hospitalier de Montfavet, dans le Vaucluse, une centaine à Perpignan.

Franck Mary-Montlaur est le secrétaire Général Force Ouvrière dans l’Hérault. Il est en contact avec les services des centres hospitaliers du département, où un peu moins de 2% personnel de santé serait concerné. Il craint qu’au final, le manque de main d'œuvre se fasse sentir. Il était notre invité ce matin dans Bonjour le Sud.

Manque de main d'œuvre
Les soignants ont déjà tout donné