Violences conjugales : face à la situation dans l'Hérault, la ministre Elisabeth Moreno réagit

Les violences conjugales ont augmenté de 13% en un an dans le département de l'Hérault. Pour lutter contre ce phénomène, une réunion s'est tenue en préfecture, avec la ministre chargée de l'égalité femmes/hommes qui était présente en visioconférence.

4 février 2022 à 10h28 par Loris

Elisabeth Moreno, ministre chargée de l'égalité femmes/hommes.
Elisabeth Moreno, ministre chargée de l'égalité femmes/hommes.
Crédit: DR

Une réunion se tenait la semaine dernière en préfecture de l'Hérault. Elle visait à lutter contre les violences conjugales en nette augmentation ces dernières années, +13% notamment en un an. Parmi les personnalités présentes, la ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, Elisabeth Moreno. Ce sont les mauvais chiffres obtenus dans le département qui l'ont poussée à réagir. L'occasion pour elle également d'évoquer les dispositifs qui sont en place, et qui commencent à porter leurs fruits, notamment les bracelets anti-rapprochement, le téléphone grave danger, les ordonnances de protection. Mais Elisabeth Moreno estime qu'il y a encore pas mal d'efforts à effectuer pour que tous ces outils puissent être pleinement efficaces. Vous avez pu l'entendre ce matin, dans Bonjour le Sud, sur RTS.

Le département de l'Hérault
Dispositif