Delta, Omicron, pass sanitaire : le point de l'ARS Occitanie

Comme chaque semaine, l'ARS Occitanie a tiré le bilan de l'épidémie, localement. Il en ressort, qu'Omicron est majoritaire, Delta toujours là et la grippe également. Le directeur de l'Agence Régionale de Santé en a profité pour s'exprimer sur la vaccination.

14 janvier 2022 à 11h32 par Loris

Pierre Ricordeau, directeur de l'ARS Occitanie
Pierre Ricordeau, directeur de l'ARS Occitanie
Crédit: ARS Occitanie

Le directeur de l’Agence régionale de Santé Pierre Ricordeau l’affirme : l’épidémie de Covid est d’une ampleur exceptionnelle actuellement en Occitanie. Avec des chiffres à l’appui. Le taux d’incidence moyen atteignait hier 2.363 cas pour 100.000 habitants. Il a été multiplié par 4 en 4 semaines et il est 45 fois plus élevé que le seuil d’alerte.

Plus de 800.000 tests sont effectués chaque semaine en Occitanie avec un taux de positivité entre 18 et 19%. Et le variant Omicron représente 85% des cas. La tension hospitalière reste très forte avec près de 400 patients en réanimation. Enfin, le rythme des vaccinations reste soutenu avec 400.000 doses injectées par semaine.

 

Omicron largement majoritaire

Le début d'année est marqué par l'explosion du variant Omicron, qui représente désormais 85% des cas. Mais attention, Pierre Ricordeau estime qu'il faut encore tenir compte du variant Delta, plus dangereux et qui n'a atteint son pic que très récemment. La grippe saisonnière sévit aussi dans la région.

DELTA vs OMICRON

Pénurie de rendez-vous pour les vaccins en février

L'ARS Occitanie recommande de ne pas attendre pour prendre rendez-vous pour le rappel vaccinal. Pour le directeur de l’Agence régionale de Santé Pierre Ricordeau, peu de personnes seront concernées par l’échéance du 15 janvier. En revanche, il y a des risques que ça se complique le mois prochain.

Le pass sanitaire