Dénutrition : une première mondiale au CHU de Montpellier

En pleine semaine de la dénutrition, le CHU teste DENUM, un nouveau logiciel d'aide au diagnostic de dénutrition.

17 novembre 2021 à 17h03 par Loris

Le CHU de Montpellier
Le CHU de Montpellier
Crédit: CHU

La semaine de la dénutrition en ce moment avec une première mondiale à Montpellier. Le CHU va tester DENUM, un nouveau logiciel d’aide au diagnostic de dénutrition. Un fléau qui touche près de 2 millions de victimes en France.

 

Un questionnaire sécurisé d'évaluation du risque nutritionnel

Les conséquences sont graves, notamment sur le plan médical avec de sérieuses complications. La dénutrition entraîne aussi des soucis médico-économiques. Beaucoup de patients sont concernés, mais le nombre de soignants disponible n’est pas suffisant pour une prise en charge optimale. Le nouveau logiciel que va tester le CHU de Montpellier propose un nouveau parcours aux personnes touchées, à savoir des affiches avec des QR Codes qui vous amènent sur un questionnaire sécurisé d’évaluation du risque nutritionnel. Les diététiciens pourront ensuite avoir accès à ces résultats et décider de soins adaptés à la personne. Il sera aussi question d’évaluer l’efficacité du logiciel et son impact sur les séjours hospitaliers au CHU.

Plus de 1.500 actions sont menées dans d’autres CHU de France. La semaine de la dénutrition jusqu’à samedi.