Environnement : le bitcoin accusé d’être beaucoup trop polluant

Les crypto-monnaies font régulièrement la Une de l’actualité, notamment quand les cours s’emballent ou dégringolent. Mais, ces monnaies virtuelles, avec en tête le célèbre bitcoin, sont aussi souvent critiquées pour leur impact sur l’environnement, qui selon plusieurs études, serait colossal. Des conséquences qui pourraient être de plus en plus néfastes si rien n'est fait.

21 mai 2021 à 10h58 par Corentin Aubry

crypto-monnaies

C’est quoi les crypto-monnaies ?

L’actualité des crypto-monnaies prend de plus en plus de place dans l’actualité. Récemment, le patron de Tesla Elon Musk a fait un pas en arrière en annonçant que son entreprise de voitures électriques n’acceptait plus le bitcoin comme moyen de paiement, dans un souci de préservation de l’environnement.

Comprenons d’abord l’engouement pour ces crypto-monnaies. Le but initial de ces monnaies virtuelles est de pouvoir effectuer des transactions de façon anonyme et indépendante du système bancaire classique. Parmi les milliers de crypto-monnaies répertoriées, le bitcoin est sans aucun doute la plus connue et la plus utilisée. Il n’existe pas de pièces ou de billets et les transactions se réalisent uniquement en ligne. En recherche de rendements, de plus en plus d’épargnants se tournent vers des cryptomonnaies pour placer leur argent, via des plateformes d’échanges qui permettent d’acheter ou vendre des bitcoins.


Une consommation énergétique qui interroge

Mais, plusieurs études vont dans le même sens et s’accordent sur l’impact néfaste engendré par la quantité d’énergie nécessaire à leur fonctionnement. Pour bien comprendre, le bitcoin, comme les autres crypto-monnaies, repose sur une technologie par chaîne de blocs, que l’on appelle la blockchain. Le système qui alimente le bitcoin nécessite de très nombreux ordinateurs, qui traitent de nombreuses informations nécessaires à son fonctionnement, et majoritairement, l'énergie utilisée est issue de sources non renouvelables, notamment le charbon.

Quand on connaît l’engouement massif et croissant pour l’ensemble des crypto-monnaies, l'addition pour la planète pourrait rapidement devenir corsée, alors que l’urgence climatique nous impose dès maintenant, à diminuer notre empreinte carbone à l’échelle mondiale.

Heureusement quelques motifs d’espoir existent et peuvent raisonnablement nous inciter à l’optimisme. Certaines cryptomonnaies envisagent de se tourner vers d'autres modes de fonctionnement basés davantage sur les énergies renouvelables pour amoindrir leur impact sur l'environnement. Autre raison d'espérer, de plus en plus de crypto-monnaies vertes voient le jour, dont certaines pourraient aider à préserver la biodiversité ou à financer la transition écologique.