Gard : la mer des rochers, un site féerique sur les hauteurs de Sauve

Direction le département du Gard pour cette première chronique de la nouvelle saison, dédiée à la découverte de lieux et d’activités insolites en région Occitanie. Sur les hauteurs du village médiéval de Sauve, charmant village à visiter absolument, laissez-vous tenter par une jolie promenade dans un étonnant chaos calcaire, sculpté par la nature depuis la nuit des temps.

25 août 2021 à 15h21 par Corentin Aubry

Mer des rochers
Tous les vendredis à 8h30, Corentin, vous dévoile des idées insolites à découvrir en Occitanie.
Crédit: ©Benjamin CELIER

Sauve, un village médiéval en bordure du Vidourle

Très prisé par les touristes et les visiteurs de passage, le village de Sauve séduit par sa beauté et pour son histoire. En se promenant à travers les ruelles du village, on y découvre des vestiges très bien conservés de l’époque médiévale, notamment des remparts, des portes fortifiées et la tour de môle, dont la construction date du XIIe ou XIIIe siècle. Ses rues en pentes, ses escaliers, ses porches et ses passages couverts, en font un lieu agréable à découvrir, surtout lors des beaux jours. À découvrir aussi, l’un des plus vieux ponts de France, qui a été longtemps, le seul point de passage pour traverser le Vidourle. Sauve, célèbre aussi pour ses célèbres fourches, fabriquées en bois de micocoulier, a son conservatoire, qui présente l’histoire et le savoir-faire de cet ustensile, reconnu pour être léger, maniable, et très résistant. Découvrir ce coin du Gard, sur le bord de la départementale 999 entre Quissac et Saint-Hippolyte-du-Fort, passe aussi par l’exploration de son patrimoine naturel étonnant, sur le massif du Coutach. Plusieurs sentiers, accessibles en famille, serpentent au milieu de la mer des rochers. .

La mer des rochers, un patrimoine naturel insolite

En haut du village, après avoir emprunté un sentier qui serpente entre ruines et vestiges d’anciennes maisons, un étonnant chaos calcaire se dévoile, pour le plus grand bonheur des randonneurs et curieux de passage. Des rochers aux formes improbables se dressent au milieu de la garrigue. Le temps, le vent et la pluie continuent de façonner cet espace accidenté, qui était jadis cultivé par les sauvains : cerisiers, pêchers, figuiers et micocouliers y étaient ici en abondance, jusqu’au milieu du XXe siècle. Malgré l’aspect lunaire des lieux, la présence des hommes dans la mer des rochers est toujours visible, avec les vestiges du Castellas, un château appartenant à de puissants seigneurs au XIIe siècle. A quelques jets de pierre, le château de Roquevaire, un bâtiment construit au XIIIe siècle, rappelant le style médiéval. Pour vous immerger dans ces paysages hors du commun, un sentier balisé de 5,5 kilomètres permet de faire un grand tour, qui passe à proximité du grand aven, un gouffre caractéristique creusé par les eaux en terrains calcaires. La variante plus courte, de 2,5 km, n’y passe pas. Sans surprise, le terrain étant très caillouteux, prévoyez de bonnes chaussures de randonnée avant de vous y engager. Une randonnée idéale à faire lorsqu’il fait moins chaud, car assez peu ombragée. Sauve se situe à environ 1 h de Nîmes et Montpellier, et 2 h 15 de Perpignan.