Insolite : dans les P-O, un championnat du monde de la saucisse!

Dans les Pyrénées-Orientales, une bande de copains a eu une drôle d’idée : élire la meilleure saucisse catalane du monde. Soutenu par des chefs, bouchers et charcutiers, ce concours a réuni le 22 avril un jury, afin de présélectionner les 8 meilleures parmi 33 candidates. La finale aura lieu le 9 juin.

3 mai 2022 à 8h45 par Gwenaël Cadoret

Un grand jury a présélectionné les 8 saucisses finalistes pour le titre de championne du monde.

Avis aux gourmands ! Le 5 juin, on connaîtra la meilleure saucisse catalane du monde. Si le sujet peut sembler anecdotique, il est pris au sérieux dans les Pyrénées-Orientales. Ce concours mobilise ainsi grands chefs, charcutiers, bouchers et épicuriens, autour d’un produit qui fait la fierté de tout un département.

 

Catalan Saucisse Club

Au départ, tout commence par une histoire de passionnés. Jérémy Fourquet et Vincent Carreras, fous de produits de leur terroir catalan, imaginaient créer un ouvrage dédié à la gastronomie locale. « Depuis plusieurs années, on avait envie de raconter une balade gourmande autour des Pyrénées-Orientales, témoigne Vincent Carreras. Raconter la saucisse catalane, référencer les meilleurs bouchers, meilleurs charcutiers et producteurs. » Au fil du temps, le projet a pris corps. Et en fin d’année dernière, les deux copains ont décidé de créer une association : le Catalan Saucisse Club. Avec un concept un peu fou : organiser les championnats du monde de la saucisse catalane ! « On a fait évoluer le projet, confirme Vincent Carreras. Pour créer un concours qui servirait à fédérer et mettre en avant ce produit incontournable. Dans un esprit de partage, avec le sourire. »

 

Un jury de personnalités

L’association a lancé un appel à candidatures. Et 33 producteurs de saucisses ont répondu à l’appel ! Comment les départager ? Un jury a été constitué autour d’un président, Christian Segui, charcutier et Meilleur Ouvrier de France. A ses côtés, le jury compte la vigneronne verine Bourrier (Château de l’Ou), le chef étoilé Christophe Comes (La Galinette, Perpignan), ainsi que des représentants du monde du vin et de la gastronomie. Réuni le 22 avril, ce jury a noté l’aspect, le goût, la texture de l’ensemble des saucisses, afin de déterminer les 8 meilleurs produits.

Car si l’esprit se veut potache, ce concours se déroule dans les règles de l’art. « Au début, même nous, ça nous a fait sourire, sourit Vincent Carreras. On veut conserver un esprit léger autour de ce concours. Mais les gens ont pu voir qu’on se structurait, que les membres du jury étaient des chefs reconnus, des personnalités locales. Cela donne un gage de sérieux. »

 

Verdict le 5 juin

Les organisateurs sont en train de compiler les résultats. Le 9 mai, ils dévoileront les 8 heureuses élues. Ces saucisses s’affronteront le 5 juin lors d’une grande finale, dans un lieu surprise « près de Perpignan ». Les épicuriens qui le souhaitent peuvent d’ailleurs adhérer à l’association, pour être invités à élire la championne du monde. « Une journée qui s’annonce festive », suggèrent les organisateurs.