Montpellier : le médecin Antivaccin Denis Agret rend sa blouse

Le médecin montpelliérain a diffusé hier sur les réseaux sociaux un courrier dans lequel il annonce sa démission de toutes ses fonctions médicales. Il détaille sur plusieurs pages son profond désaccord à la politique vaccinale du Gouvernement.

28 septembre 2021 à 9h18 par Corentin Aubry

Médecin

Une lettre de quatre pages destinée aux autorités de santé et au gouvernement

« Je vous présente de manière solennelle ma démission du CNOM (Conseil National de l'Ordre des Médecins), ma démission de mon statut de praticien des hôpitaux PH en disponibilité. Je renonce à la reconnaissance "ordinale", je renonce à mon diplôme de médecin français.» Denis Agret a annoncé ce dimanche sur Twitter démissionner de toutes ses responsabilités médicales. Il dénonce notamment « l’hypocrisie qui règne dans ce moment historique » en expliquant que la médecine serait « sponsorisée par une industrie pétrochimique qui a fait oublier à quel point la prévention primaire et secondaire est primordiale ».

 

 

Denis Agret, visé par deux nouvelles enquêtes

Plusieurs plaintes avaient été déposées contre ce praticien controversé. Il est jugé le 6 octobre prochain pour avoir, le 19 janvier dernier, demandé aux élèves d’une école d’enlever leur masque, pour une photo qu’il a publiée sans l’autorisation parentale, sur ses réseaux sociaux. Mais Denis Agret fait l’objet d’autres plaintes, dont l’une porte sur des menaces visant le directeur général de l’Agence Régionale de Santé, qui auraient été proférées lors d’une manifestation devant l’organisme régional le 20 septembre dernier.