Montpellier, Perpignan... la tension monte dans les prisons

La surpopulation carcérale touche notre région, avec notamment de vives tensions à Villeneuve-lès-Maguelone et à Perpignan, où beaucoup de détenus dorment dans des conditions indignes.

8 novembre 2021 à 11h03 par Loris

Centre pénitentiaire de Perpignan
Centre pénitentiaire de Perpignan
Crédit: DR

La surpopulation carcérale est un fait. Des ouvertures de nouvelles prisons sont prévues dans le cadre du "Plan 15.000 places", mais pour l'instant pas d'amélioration en vue et même une dégradation dans la région. A Villeneuve-lès-Maguelone, entre Montpellier et Sète, et à Perpignan la situation s'est encore dégradée depuis que les 2 centres doivent accueillir des détenus qui auraient dû être dirigés vers Nîmes et Béziers. Pas assez de places, un manque général de moyens qui génère plus de tensions Et des conditions de travail intenables pour les surveillants. Pierre Grousset, le secrétaire local du syndicat UFAP-UNSA Justice à Perpignan était notre invité ce lundi matin sur RTS. Il dresse un état des lieux alarmant de la situation dans les Pyrénées-Orientales.

L'état des lieux
Les conditions sont difficiles et parfois extrêmes