Montpellier : Swile, la naissance de la première « Licorne » d’Occitanie

Une licorne, autrement dit, une start-up indépendante, valorisée à plus d’un milliard d’euros et non côtée en bourse. Swile, l’entreprise montpelliéraine créée par Loïc Soubeyran, a annoncé ce lundi lever 175 millions d’euros de fonds, ce qui devrait lui permettre, d’atteindre le millier de salariés d’ici fin 2022.

12 octobre 2021 à 16h05 par Corentin Aubry

Swile
Swile
Crédit: Swile

Une carte destinée aux employés qui regroupe tous les avantages salariaux

 

Swile a été lancée il y a à peine 5 ans. À l’époque, Loïc Soubeyran revend sa première start-up, Teads et se lance dans la numérisation des tickets restaurants et fonde Lunchr qui deviendra rapidement Swile en élargissant son activité aux avantages salariaux. L’entreprise emploie actuellement 400 personnes et vise plus du double avant la fin 2022, avec 100 nouveaux postes sur son siège montpelliérain. Grâce à cette levée de fonds, menée principalement par Sofbank, mais aussi par les fonds historiques de la start-up, Swile devient la deuxième société française à atteindre ce statut de licorne si jeune.

 

Des ambitions de développement à l'international

 

« Avec cette levée de 175 millions d'euros, nous nous dotons de moyens supplémentaires et d'un partenaire de premier rang pour continuer à bouleverser les modèles établis et donner vie à notre ambitieuse mission : créer un monde du travail épanouissant » déclare Loïc Soubeyrand. Swile ambitionne à court terme de se déployer au Brésil et au Mexique. Parmi les premiers à réagir à cette levée de fonds, Emmanuel Macron qui salue, « une nouvelle Licorne qui vient de Montpellier, la preuve que les start-up ne sont pas que parisiennes et créent de l’emploi sur tout le territoire ».