Multiplication des dépistages, pharmacies en surchauffe

Avec l’annonce du passe sanitaire élargi et la hausse rapide de nouveaux cas, les demandes de dépistages se sont multipliées depuis une semaine dans la région. Des demandes accentuées avec la période estivale et l’arrivée des vacanciers.

4 août 2021 à 13h56 par Alexis Vivier

 Les demandes de dépistages se sont multipliées depuis une semaine dans la région.
Les demandes de dépistages se sont multipliées depuis une semaine dans la région.
Crédit: DR Twitter

Alors que le conseil constitutionnel doit rendre sa décision demain sur l’extension du passe sanitaire, les pharmacies sont au premier plan dans la gestion de la crise sanitaire avec les dépistages rapides.

La tension monte

Entre restrictions et manifestations des anti-passe, la tension dans la société est montée d’un cran ces dernières semaines. Une tente de dépistage d'une pharmacie a été notamment visée par un groupe de manifestants samedi à Montpellier. Un acte dénoncé par une profession qui traverse une période difficile. Entre la flambée de la pandémie, les vaccinations à effectuer dans les officines et des clients pas toujours compréhensifs. Dans les officines, la fatigue commence à se faire sentir. 

Le témoignage du président régional de l'ordre régional des pharmaciens, Bruno Galan qui exerce à Palau del Vidre dans les Pyrénées-Orientales

Forte augmentation de l’activité 

Avant même l'extension du passe sanitaire, le nombre de tests de dépistage a explosé au mois de juillet, notamment dans la région. En pleine saison touristique, l’ARS observe une forte poussée des taux d'incidence. Chez Bruno Galan, au mois de juillet le nombre de dépistages a été multiplié par 5 par rapport à juin. Mais pour le président régional de l'ordre des pharmaciens, lui et ses confrères ont anticipé l'extension du passe sanitaire, avec une augmentation de leurs capacités dès le début de semaine prochaine...