Actualités régionales

Au tour des héraultais de faire analyser leurs urines pour trouver du glyphosate

08 mars 2019 à 06h00 Par Romain Sost
Ce vendredi 15 mars, une cinquantaine d'héraultais vont se réunir pour que l'on prélève leurs urines, sous contrôle d'huissier. Les analyses qui suivront permettront de contrôler qu'il y a bien des traces de glyphosate afin de porter plainte contre l'État français.

Des traces de glyphosate sans aucun doute

Pour Gérard Pinsard, un des organisateurs de cette collecte, ça ne fait aucun doute, il y aura bien des traces de glyphosate : "Tout le monde a des traces de glyphosate dans ses urines donc l'idée c'est qu'ensuite on porte plainte contre l'État pour empoisonnement".

La même opération a déjà été menée dans 55 départements, dont notamment les Pyrénées-Orientales le mois dernier.

Objectif atteint en termes de volontaires

Ils seront 54 à participer à cette analyse entre 6h et 8h vendredi prochain dans le village de Murviel-lès-Montpellier, engagé dans le zéro phyto. 24 de plus que ce qu'il fallait pour rembourser les frais d'organisation et d'huissier, qui s'élèvent à 1200€. L'argent supplémentaire permettra de payer les avocats détaille Gérard Pinsard.

Vous pouvez donc vous inscrire en écrivant à campagneglypho34@gmail.com et à condition de vous acquitter de la somme de 135€.