Actualités régionales

Ce qui change pour le permis de conduire

30 juillet 2019 à 11h05 Par Loïc Tournier
Le gouvernement veut réduire les délais d'attente pour obtenir la carte rose.
Crédit photo : KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Trois nouvelles mesures pour réformer le permis de conduire ont été annoncées par le ministère de l'Intérieur. Parmi elles, la possibilité de passer l'examen à 17 ans.

Un permis de conduire moins long et moins cher à passer. Voilà le but de cette nouvelle réforme engagée par le ministère de l'Intérieur. C'est la députée Gardoise Françoise Dumas qui a été chargée de rendre des propositions visant à rendre l'examen plus accessible. Depuis le 22 juillet, les jeunes en conduite accompagnée peuvent désormais passer le permis dès 17 ans, contre 17 ans et demi auparavant. Pour autant, l'élève devra attendre sa majorité pour prendre le volant seul. Jean-Louis Bouscaren, vice-président de l'Union National Intersyndicale des Enseignants de la Conduite et patron de l'ECF à Montpellier, est mitigé à propos de cette mesure.   

Jean-Louis Bouscaren 1

Pour Christophe Castaner, conduire à 17 ans, représenterait un sur-risque d'accident important. Un argument qui ne tient pas pour Jean-Louis Bouscaren. 

Jean-Louis Bouscaren 2

En plus de cela, deux autres mesures ont été mises en place. Le nombre d'heures d'apprentissage sur simulateur de conduite est étendu de cinq à dix heures. Des heures facturées moins cher que celles de conduite. Pour l'acquisition du simulateur, le gouvernement a mis en place une mesure d'incitation fiscale pour les auto-écoles. Enfin, le passage du permis "boîte de vitesses automatique" sera favorisé, avec un temps d'attente entre l'obtention de ce dernier et la possibilité de le transformer en permis classique, qui passe à trois mois au lieu de six. La formation pour accéder à un permis complet dure 7 heures. En 2018, le coût moyen du permis était de 1600 € et les délais d'attente pour repasser l'épreuve, de 66 jours.