Actualités régionales

Coronavirus : coup dur pour les hôtels, les bars et les restaurants en Occitanie

10 mars 2020 à 09h00 Par Alexis Vivier
Le coronavirus commence à poser de grosses difficultés au secteur du tourisme, essentiel dans la région.
Crédit photo : Illustration

Le nombre de personnes contaminées par le Covid-19 continue de grimper au fil des jours. Un phénomène qui n’affecte pas seulement la santé des patients mais aussi celle de l’économie. En particulier, celle le monde du tourisme. La situation devient de plus en plus compliquée pour les professionnels.

 

L’augmentation du nombre de cas de coronavirus en France entraîne une baisse de l’activité économique ces dernières semaines. C’est le cas chez les restaurateurs, les débits de boisson ou encore les établissements hôteliers. La psychose autour du Covid-19 n’incite pas les clients à sortir de chez eux pour consommer, partir en vacances ou même profiter d’une terrasse au soleil. Jacques Mestre, le président du syndicat professionnel UMIH dans l’Hérault nous confie sur RTS que la situation se dégrade au fil des jours, et les effets sont bien visibles.

Jacques Mestre, UMIH 34 

 

Le ministre de l’Economie Bruno Lemaire a annoncé hier, après avoir rencontré les acteurs touristiques français, l’arrivée de nouvelles mesures d’urgence. Entre autre, un assouplissement « fiscal » pour les entreprises en difficulté. Les contours sont peu à peu dessinés mais le fond de ces aides reste encore à préciser.

 

« C’est un boulet pour nous »

La psychose qui gravite autour de ce virus entraine directement une baisse du chiffre d’affaire pour les établissements. Les carnets de réservations se vident au fil des semaines et les salles sont de moins en moins remplies. Pour le Président du syndicat professionnel UMIH 34 Jacques Mestre, c’est le coup de trop. Il a relevé le pessimisme grandissant chez ces confrères.

un coup dur