Environnement : le tote bag, une alternative pas vraiment écolo

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le tote bag n'est pas forcément moins polluant que d'autres types de sacs qu'il était supposé remplacer. Pourtant, les sacs en toile ou en tissus, qui sont devenus de vrais accessoires de mode, doivent en partie leur succès à leurs caractéristiques supposées écoresponsables. On vous explique la raison de cette nouvelle désillusion écologique.

11 mai 2021 à 10h46 par Corentin Aubry

RTS
Tous les lundis à 8H30, retrouvez une chronique dédiée à l'environnement et à l'écologie avec Corent
Crédit: Stephanie Ho - Pexels

Une fabrication polluante

On en voit partout ! Dans la rue, à la plage, ou en allant faire ses courses, le tote bag, en français « le sac qu’on trimballe » est à la mode, autant chez les femmes que chez les hommes. Depuis 2017, année où le gouvernement a décidé de mettre un terme aux sacs plastiques à usage unique et non recyclable dans les commerces, ces sacs en tissus se sont installés solidement aux épaules des Français. À première vue, l’idée est plutôt bonne et écologique, car cette alternative permet la réutilisation et le lavage ad vitam æternam. Mais à y regarder de plus près, ce n’est pas vraiment le cas : en effet, la fabrication des tote bag est très polluante. Entre la quantité d’eau nécessaire à la production du coton, le transport, et les nombreuses sources de pollutions engendrées tout au long de sa production, son supposé bénéfice écologique n’est plus du tout évident. En 2018, l’Agence danoise de l’environnement a estimé qu’il fallait utiliser, selon le modèle, des centaines voire des milliers de fois son tote bag pour qu’il ait un impact positif sur le changement climatique… Vous en conviendrez, c’est très loin d’être toujours le cas.

Les alternatives au tote bag

Alors on fait quoi maintenant ? Il n'est pas question de revenir aux sacs plastiques à usage unique, dont les nombreux aspects néfastes ne sont plus à démontrer. Alors, l’idée principale à avoir en tête, c’est d’utiliser moins de choses, mais plus de fois, en évitant d’acheter du neuf. Plus clairement, c’est de faire en sorte d’utiliser au maximum les tote bag existants, en évitant d’en acheter des nouveaux. À force d’utilisation, vous rendrez votre sac en tissu à chaque sortie un peu plus écologique. Si vous êtes habiles avec vos mains et que vous savez coudre, tentez de réparer les tot bag usés par le temps, ou mettez-vous au DIY (Do It Yourself) en essayant d’en fabriquer vous-même, avec du tissu de récupération. Enfin plus classique, n’hésitez pas à prendre vos sacs à dos ou autres sacs résistants qui dorment au fond de vos placards, ils sont très utiles et peuvent souvent accueillir bien plus de choses qu’un simple tote bag.