Actualités régionales

Gratuité des protections hygiéniques, les universités de la région en avance

01 mars 2021 à 14h58 Par Alexis Vivier
Une décision qui s'inscrit dans le cadre de la lutte contre la précarité des jeunes.
Crédit photo : Illustration Pixabay

A partir de la rentrée prochaine, les protections périodiques seront disponibles gratuitement dans les universités. C’est une annonce de la ministre de l’Enseignement Supérieur Frédérique Vidal la semaine dernière.

Des distributeurs seront installés dans les résidences des Crous et les Facultés à la rentrée prochaine. Une initiative déjà mise en place dans certaines universités de la région comme à Nîmes ou Montpellier. Depuis désormais un an, des protections gratuites et respectueuses de l’environnement sont accessibles. Un projet proposé par la liste universitaire “des étudiantes et étudiants qui vous rassemblent” à Montpellier dès 2018.

Écouter le podcast

Une avancée majeure pour les étudiantes mais aussi pour le droit des femmes. Selon l’association étudiante, c’est un gain de pouvoir d’achat d’au moins une quinzaine d’euros. Désormais la prochaine étape sera de proposer des protections périodiques réutilisables pour s’adapter aux habitudes des femmes. Mais pour la liste universitaire “des étudiantes et étudiants qui vous rassemblent”, l'avancée majeure à venir serait finalement la généralisation de la gratuité pour toutes les femmes.