Actualités régionales

J-1 pour les européennes, une élection cruciale

24 mai 2019 à 15h05 Par Loris Galofaro
Emmanuel Négrier, politologue à Montpellier
Crédit photo : DR

Demain dimanche, il faudra aller voter pour élire vos députés européens. Une élection qui peine à mobiliser les électeurs... Emmanuel Négrier, politologue à Montpellier tente de décrypter ce phénomène.

Les élections européennes, c'est demain. Un scrutin très important, mais souvent marqué par un taux de participation faible. Pour donner un exemple en 2014, lors de la précédente élection de ce type, seulement 43% des électeurs se sont déplacés pour mettre leur bulletin dans l'urne.

Pourtant, l'Europe est primordiale dans notre vie quotidienne et les sujets sont très divers ; l'agriculture, les infrastructures, mais aussi la culture, le travail et beaucoup plus encore. Elle nous facilite les échanges entre les pays. Le programme pour étudiants Erasmus en est la parfaite illustration (cf. podcasts en bas de cet article).

"Les candidats sont en partie responsables" Emmanuel Négrier

Il est intéressant désormais de comprendre pourquoi cette élection européenne n'attire pas. Il existe de multiples raisons, mais Emmanuel Négrier estime que les candidats ont leur part de responsabilité dans cette désertification des bureaux de vote (cf. en bas de l'article).

Les élections européennes donc demain dimanche, ouverture des bureaux de votre entre 8h et 18h, parfois 20h dans les grandes villes.