Actualités régionales

La corrida devant la justice à Béziers

24 mars 2021 à 12h41 Par Loris Galofaro
Pros et anti-corridas vont manifester devant le tribunal.
Crédit photo : DR

Pros et anti-corridas sont jugés aujourd'hui par le tribunal correctionnel de Béziers.

Les pros et les anti-corrida se retrouvent devant la justice cet après-midi à Béziers. Le tribunal de la ville va se pencher sur la demande de la SPA. La société protectrice des animaux s'est lancée dans un combat contre les  acteurs de la corrida en France ; Le but : obtenir la fin d'une coutume qu'elle qualifie de « barbare ».

 

La SPA de Montpellier dénonce "des actes de cruauté" 

La SPA a assigné rien moins que le torero biterrois Sébastien Castella, la ville de Béziers et l'ancien directeur des arènes, Robert Margé qui devront répondre des faits d'actes de cruauté et de complicité sur des animaux tenus en captivité. Peine encourue, 2 ans de prison et 30.000 euros d'amende. Sauf que Béziers comme d'autres villes françaises peut organiser des corridas au nom de traditions tauromachiques ininterrompues. Comme Bayonne où l'association avait mené une action semblable. Et la SPA avait perdu. Ce procès sera l'occasion d'un nouveau face-à-face entre pros et anti-corrida. Le fédération des clubs taurins du Biterrois appelle à un rassemblement tout à l'heure devant le Tribunal. Tout comme les anti-corrida du COLBAC.