Actualités régionales

Le Montpelliérain Matthieu Belanger à l'assaut du Grand Nord canadien

07 février 2019 à 10h21 Par Loris Galofaro
L'explorateur héraultais prépare un tour du monde.
Crédit photo : Matthieu Belanger

Il est le Mike Horn montpelliérain. Matthieu Belanger est un adepte des défis. Cette fois, il souhaite faire un tour du monde, qu'il a débuté l'année dernière.

Tour du monde avec 7 ou 8 expéditions

Matthieu Belanger fait partie de ceux qui ont besoin d'adrénaline pour vivre. Depuis plusieurs années, cet Héraultais a fait le choix de partir découvrir des pays différents, à la recherche de l'inconnu. Au fil du temps, c'est tout naturellement qu'il s'est lancé des défis, de plus en plus extrêmes. Le dernier en date, un tour du monde complet par la montagne la plus haute de chaque continent et sans aucun moyen motorisé. En tout, 7 à 8 expéditions sont prévues. La première, c'était l'année dernière en Amérique du Sud.

Première étape en Amérique du Sud

Deuxième étape, en mars 2020

Presque tout juste revenu, il prépare déjà sa deuxième expédition. Toujours plus extrême, Mathieu et son équipe vont partir à l'assaut de l'Amérique du Nord. L'idée est de traverser le Grand Nord canadien d'Est en Ouest. Départ prévu, normalement, au mois de mars 2020.

Deuxième étape en mars 2020

L'expédition s'annonce donc rude, plus de 4.000 kilomètres en quatre mois. L'Héraultais compte marcher entre huit et douze heure chaque jour pour atteindre son objectif. Un parcours qui est indédit, seul Mike Horn a déjà fait ce trajet, mais un tiers de l'itinéraire était différent et il n'a pas gravi le Dénali.

Un parcours exceptionnel et inédit

Un "spécialiste alpin" est encore recherché

Matthieu Belanger est en plein dans les préparatifs de son nouveau défi. Au mois de novembre dernier, il avait lancé un appel à candidatures, pour l'accompagner en Amérique du Nord. Il a trouvé deux compagnons, une femme médecin et un autre aventurier au même profil que lui, assez débrouillard et qui maîtrise l'ensemble des éléments. Mais il envisage de partir avec une autre personne, un spécialiste de la montagne. Et il prévient, il faut un entraînement digne des plus grands sportifs.

Entraînement indispensable

Si vous avez l'âme d'un aventurier et que vous vous sentez capable d'accompagner Matthieu et deux autres aventuriers en mars 2020 dans le Grand Nord canadien, envoyez-lui un message sur sa page Facebook.