Actualités régionales

Le variant britannique présent dans les eaux usées héraultaises

22 janvier 2021 à 11h26 Par Loris Galofaro
Le variant britannique présent en Occitanie.
Crédit photo : Illustration

Le variant britannique fait son apparition en France et chez nous dans le sud. Il serait particulièrement présent dans les eaux usées de Montpellier et du bassin de Thau.

10 cas liés au variant du Covid identifiés en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud ont pour l’instant été recensés en Occitanie. 7 en Haute-Garonne et 3 dans l’Hérault. Et la traque passe notamment par l’analyse des eaux usées.

La tendance est à la hausse

A Montpellier, l’unité Hydroscience de l’Université et le laboratoire IAGE basé à Grabels ont détecté ce variant. Les prélèvement effectués dans des stations d’épuration de Montpellier et du littoral, notamment autour du Bassin de Thau ont récemment révélé des taux de concentration de 3 à 5% du variant. Les eaux usées sont scrutées depuis le début de l’épidémie. Et les résultats ont notamment montrés une baisse sensible de la circulation du virus après le premier confinement, puis une hausse courant août et début septembre ou à la fin de cette année. Un outil très utile pour connaître l’état de la situation et pour anticiper les décisions à prendre. A l’heure actuelle, en plus de la présence de ce nouveau variant, la tendance et à la hausse de la progression de l’épidémie.

}) });