Actualités régionales

Les dépressions ont augmenté avec le confinement

09 juillet 2020 à 10h15 Par Loris Galofaro
Les syndromes anxio-dépressifs ont été multipliés par 5.
Crédit photo : Illustration

La dépression, les troubles anxieux et même le risque suicidaire ont explosé pendant le confinement. Une étude a été faite par une étudiante et plusieurs enseignants de l’Université de Nîmes.

Les syndromes anxio-dépressifs ont été multipliés par 5 pendant le confinement. C’est l’un des enseignements d’une étude menée par une étudiante et plusieurs enseignants de l’université de Nîmes qui ont analysé près de 4.000 questionnaires de 115 questions entre le 29 mars et le 11 mai. Et certaines catégories de la population ont été plus touchées que d’autres. Les femmes, plus vulnérables que les hommes. Ou encore les jeunes. Jonathan Del Monte maître de conférences en psychologie clinique à U Nîmes.