Actualités régionales

Les hôteliers se liguent contre le géant Booking

01 juillet 2020 à 10h32 Par Loris Galofaro
Le Palmyra Golf Hôtel du Cap d'Agde.
Crédit photo : Palmyra

Les hôtels ont pris la crise du Covid en pleine face. Pour la saison touristique les réservations sont loin des taux habituels. Et certains ont entamé un bras-de-fer contre le géant Booking.com. Les professionnels demandent entre autres, à la plateforme de réservation une baisse des commissions. Et ils commencent à s'organiser,

En plein confinement, début avril, une quinzaine d'hôteliers du Cap d'Agde avaient affiché des chambres à 1.000 euros la nuit sur la plateforme Booking.com pour le mois d'août. Le but : dénoncer des commissions variables selon les lieux. Dans le Vaucluse, il y a quelques jours, l'UMIH a menacé de monter les prix de 500%. Et en ce début juillet, les membres du Club hôtelier du grand Montpellier ont décidé de supprimer les ventes sur le site entre le 10 et le 24 août. La grogne monte un peu partout en France, contre Booking accusé d'enfoncer un peu plus le secteur, mais ses dirigeants n'ont, par exemple pas réagi aux demandes formulées mi-juin par des hôteliers corses.