Actualités régionales

Mariage homosexuel à Montpellier, 5 ans après

29 mai 2018 à 12h20 Par Loris Galofaro
Crédit photo : Vincent et Bruno, les deux premiers homosexuels mariés à Montpellier en 2013 - Photo DR

Il y a cinq ans et un mois, l'Assemblée Nationale était pleine à craquer. Et pour cause, les députés se sont massés dans l'hémicycle pour voter la loi Taubira sur le mariage entre personne de même sexe. un symbole très fort qui a fait de la France le 14e pays à autoriser le mariage homosexuel. Le premier a été célébré à Montpellier.

29 mai 2013, premier mariage gay à Montpellier

Vincent et Bruno se sont unis pour le meilleur et pour le pire le mercredi 29 mai 2013, à 18h, dans la grande salle de réception de la mairie de Montpellier. A événement exceptionnel, dispositif exceptionnel ; 500 invités, des centaines de médias venus de toute la France pour capter les images du tout premier mariage homosexuel de France. Vincent Boileau-Autin se souvient des quelques heures qui ont précédé l'union.

Vincent Boileau-Autin

Cinq ans jour pour jour après cette première en France, l'heure est au bilan. Le mariage pour tous est-il entré dans les moeurs ? Et bien en tout cas, 65% des Français se disent aujourd'hui contre l'abrogation de la loi qui autorise ce mariage entre personnes de même sexe. Mais paradoxalement, les actes homophobes et transphobes grimpent en flèche.

Vincent Boileau-Autin

Aujourd'hui et c'est le cas depuis de nombreuses années, Vincent Boileau-Autin est un fidèle militant LGBT. Il souhaite que le "fait d'être homosexuel ou transgenre soit banalisé, et non plus que cela devienne un événement". Il espère aussi que l'homophobie soit reconnue comme "aussi cruelle que le racisme" par exemple.

 

7.000 mariages homosexuels célébrés en 2017

Sur les 228 000 mariages célébrés en 2017, 7 000 concernaient des couples de même sexe. C'est autant que l'année précédente, mais 1.000 de moins qu'en 2015. Cette union civile séduit finalement assez peu. Le PACS ne suscite pas beaucoup plus d'engouement : seuls 7 000 couples homosexuels optaient pour le Pacte civil de solidarité en 2016, selon les derniers chiffres du ministère de la Justice disponibles.