Actualités régionales

Michel Hidalgo, disparition d'un "révolutionnaire" du foot français

27 mars 2020 à 12h31 Par Loris Galofaro
Michel Hidalgo, ancien sélectionneur de l'équipe de France de football.
Crédit photo : DR

La France du foot pleure Michel Hidalgo, décédé hier chez lui à 87 ans, des suites d'une longue maladie.

Champion d'Europe 1984 avec la France

Il a été le premier a avoir fait gagner l'équipe de France de football. En 1984, les Bleus remportaient l'Euro, pour la première fois de leur histoire. La compétition était organisée en France. Et c'est un certain Michel Hidalgo qui était à la tête de l'équipe. Deux ans plus tôt, ses hommes avaient chuté aux pénalties face à l'Allemagne, en demi-finale de la Coupe du Monde. Un match entré dans la légende comme étant la fameuse "nuit de Séville". On se souvient que les Bleus menaient 3-1 en prolongation avant de craquer... et donc de perdre aux tirs au but.

Manager général de l'Olympique de Marseille

Michel Hidalgo a ensuite été choisi par Bernard Tapie pour bâtir "le grand" Olympique de Marseille. De 1986 à 1991, il devient manager général du futur champion d'Europe (1993). Une expérience qui s'est mal terminée pour lui, condamné à de la prison avec sursis et une lourde amende par la justice française dans l'affaire des comptes de l'OM. Michel Hidalgo a poursuivi sa carrière loin des terrains mais toujours près du foot, dans les médias.

Son palmarès

Joueur au Stade de Reims puis à Monaco, Michel Hidalgo a remporté le championnat de France en 1955, 1961 et 1963, mais aussi la Coupe de France en 1960 et 1963. Il participe aussi à la finale de la coupe d'Europe des clubs champions en 1956, face au Real Madrid. Comme sélectionneur de l'équipe de France, il dirige la bande à Platini et décroche le championnat d'Europe des nations en 1984, deux ans après avoir pris la quatrième place lors du Mondial en Espagne. Il fut nommé "entraîneur français de l'année 1982" par France Football, puis en 1999, "3e entraîneur français du siècle" par le même magazine.