Actualités régionales

Occitanie : un vaste trafic de stupéfiants démantelé

14 octobre 2020 à 10h09 Par Loris Galofaro
20 personnes ont été interpellées.
Crédit photo : Illustration

Les gendarmes de l’Hérault annoncent un gros coup de filet anti-stupéfiants avec la saisie record de 3.400 pieds de cannabis et l’arrestation de 20 suspects. L’enquête menée avec la Guardia Civil espagnole a permis de révéler l’existence de convois acheminant de la drogue depuis l’Espagne vers Perpignan puis Montpellier, Nîmes et Toulouse.

Un point de plus, pour la lutte contre le trafic de stupéfiants dans le midi. Les gendarmes ont mené avec succès une opération de démantèlement d’un trafic international de drogues qui alimentait l’Occitanie. Un coup de filet mené de chaque côté de la frontière, en coordination avec la Guardia Civil de Gérone. 

3.400 pieds de cannabis saisis

C’est en décembre 2019, qu’un peloton de surveillance et d’intervention d’Argelès-sur-Mer intercepte un go-fast sur la commune de Banyuls-sur-Mer. Les gendarmes découvrent alors 11 kg de résine de cannabis et plus 1 kg de cocaïne. Le conducteur, interpellé sur place, est écroué.

C’est là que les autorités décident de monter une véritable « agence tout risque » ; 5 enquêtes de la Section de recherches de Montpellier, des gendarmes de Perpignan et Céret, des membres du Groupe interministériel de recherche, deux enquêteurs spécialisés en Analyse criminelle puis des spécialistes de l’observation-surveillance Languedoc-Roussillon. Une vaste équipe qui aboutit son enquête lundi dernier. Vingt personnes entre la France et l’espagne, trafiquants, nourrices et fournisseurs, sont interpellées.

Un reseau implanté à Perpignan et dans ses environs, 3 400 pieds de cannabis sont saisis, 22 kg d’herbe. Montant estimé du trafic 3 millions d’euros par an.