Occitanie : les difficultés de recrutement dans la restauration se confirment

Exemple dans le Gard à Bréau-et-Salagosse. Le gérant de la maison des Cévennes nous a contactés, parce qu’il recherche désespérément quatre salariés, deux cuisiniers-cuisinières et deux serveurs-serveuses.

25 avril 2022 à 10h45 par La rédaction

Maison des Cévennes
La Maison des Cévennes (30)
Crédit: Facebook La Maison des Cévennes

4 offres d’emploi, de 1400 à 2200 euros net, nourris et logés

Comme d’autres secteurs, la restauration peine à recruter, et la tendance se confirme au moment où la saison touristique débute. C’est le gérant de la Maison des Cévennes à Damien Bouvery qui nous les a envoyées. Il recherche 4 salariés, 2 cuisiniers-cuisinières et 2 serveurs-serveuse, sans succès pour l’instant. Et s’il n’arrive pas à recruter rapidement, l’auberge de Bréau-et-Salagosse en plein parc national des Cévennes devra fermer son activité restauration.

Damien Bouvery

Des postes saisonniers ou en CDI, payés de 1400 à 2200 euros nets, nourris et logés. Si vous voulez proposer votre candidature, rendez-vous sur le site ou la page Facebook de la Maison des Cévennes. Si une solution n’est pas trouvée rapidement, l’Auberge risque de fermer le restaurant et ne conservera que l’activité hébergement. Un vrai problème pour le gérant de la maison des Cévennes.

Damien Bouvery