Occitanie : une campagne de financement participatif pour… une forêt nourricière

Le projet un peu fou de Gabriel. Il a 26 ans, vient de s’installer en Aveyron et se lance dans l’agroforesterie. Sur 10 hectares prêtés par la commune de Lacroix-Barrez, il a commencé à planter des arbres et diverses plantes pour créer une « forêt comestible » destinée à produire une nourriture de qualité.

24 novembre 2021 à 10h32 par Corentin Aubry

Gabriel Maurel
Gabriel Maurel
Crédit: Gabriel Maurel

Un projet né suite à un périple de 400 kilomètres à pieds

 

L’idée de cette forêt nourricière s’est dessinée lors d’une longue marche de 400 kilomètres depuis la Charente avec sa compagne, leur fille et leurs deux ânesses. Gabriel Maurel s’est inspiré de l’agroforesterie qui associe des arbres et des plantes diverses et qui génère une alimentation pour l’homme tout en respectant la faune et la flore. La commune lui a prêté 10 hectares sur lesquels il compte récolter des aliments qui seront ensuite consommés par la population locale.

 

Et pour ses plantations, Gabriel Maurel a fait un choix bien précis:

 

 

Gabriel Maurel

Un financement participatif accessible dès le 1er décembre

Un financement participatif va très bientôt commencer, pour permettre l'achat d'arbres à planter cet hiver, ainsi que du matériel et des outils. Des contreparties ont été préparées en l’échange des dons. Elles seront envoyées avant Noël, ce qui peut être une idée cadeau originale, locale et positive. Il est aussi possible de contribuer autrement, en donnant des plants, des graines et des boutures d’arbres ou arbustes, et même en venant les aider directement sur les prochains chantiers de plantations et de construction.