Toulouse : La ZFE entre en vigueur aujourd’hui

La ZFE, Zone à Faibles Émissions, est en vigueur depuis ce matin. Avec une première étape, et l’interdiction de circuler à Toulouse et quelques zones aux alentours pour les fourgonnettes, fourgons et poids lourds vignette Crit’air 5 et non classés.

1er mars 2022 à 10h44 par La rédaction

Circulation

L’objectif, diminuer la pollution automobile

 

Les ZFE se multiplient en France. Améliorer la qualité de l’air en encourageant la circulation des véhicules les plus propres au cœur de ville, telle est la mission de ce dispositif qui concernera à terme 45 villes en France. Paris, Lyon, Grenoble… les ZFE sont déjà effectives dans plusieurs métropoles, et c’est au tour de celle de Toulouse d'appliquer cette mesure issue de la Loi d’Orientation des Mobilités de 2019. Ce dispositif, qui cible en priorité les véhicules les plus polluants, va monter en puissance. Dès aujourd’hui, les fourgonnettes, fourgons et poids lourds vignette Crit’air 5 et non classés ne peuvent plus circuler sur la zone fixée, qui englobe Toulouse, ainsi qu’une petite partie de Colomiers et Tournefeuille. Une première étape qui concerne moins d’1 % des véhicules en circulation, mais les restrictions engloberont dans le futur davantage de véhicules. À partir de septembre, les mêmes véhicules utilitaires et les poids lourds certifiés Crit'air 4 seront aussi concernés. Dès le 1er janvier 2023, tous les véhicules Crit’Air 4 et 5 ne pourront plus franchir cette zone. Et les véhicules Crit’Air 3 à partir de janvier 2024. À partir de cette date, seuls les véhicules les plus propres (Crit’air 1 et 2, électriques et hydrogènes) pourront circuler à l'intérieur de la ZFE.

Source: toulouse-metropole.fr

 

Des restrictions 7/7, 24/24

Des panneaux de signalisation ont été installés pour indiquer l’entrée et la sortie des ZFE. Les contrevenants s’exposent à des amendes, en cas de stationnement et de circulation à l'intérieur des périmètres. 68 euros pour les véhicules légers, et 135 euros pour les poids lourds. Dans la région, d'autres ZFE vont bientôt voir le jour. À partir du 1er juillet à Montpellier, et à l’horizon 2025 à Nîmes et Perpignan.