Une étude confirme que les piétons sont dangereux

La mortalité recule sur les routes, sauf pour les piétons. Selon une étude OpinionWay commandée par un assureur, leur comportement est bien souvent pointé du doigt.

9 novembre 2021 à 11h14 par Loris

35% des piétons ont un mauvais comportement
35% des piétons ont un mauvais comportement
Crédit: DR

La mortalité recule sur les routes françaises. Sauf pour une catégorie d’usagers, les piétons. Avec 391 décès en 2020, soit 15% des victimes. Une étude a été réalisée par OpinionWay pour l’assureur MMA, dans 5 grandes villes françaises : Paris, Lille, Nantes, Lyon et Montpellier. Avec cette conclusion inquiétante, 35% des piétons adoptent des comportements dangereux.

 

61% des piétons traversent au feu rouge

3 sur 10 traversent les rues en dehors des passages protégées, 61% passent lorsque le feu est vert pour les voitures. Près d’un tiers utilisent leur Smartphone en marchant. Des habitudes d’autant plus dangereuses que les modes de déplacements sont de plus en plus variés. Après les voitures, les bus ou les trams, il faut compter désormais sur le boom des vélos et des trottinettes. Autre enseignement de cette étude, les comportements à risques sont plus fréquents en fin de journée entre 16 et 18 heures. Et les piétons qui respectent le moins les règles sont les hommes et les moins de 30 ans.