Fermeture des discothèques : la réaction de l'UMIH dans l'Aude

Nouveau tour de vis du gouvernement, avec encore une fermeture des boîtes de nuit, dès vendredi et pour au moins 4 semaines. Une mesure pour lutter contre la 5e vague du covid, mais qui pourrait cette fois tuer toute une profession selon l'UMIH dans l'Aude.

8 décembre 2021 à 11h09 par Loris

L'Amnésia, au Cap d'Agde.
L'Amnésia, au Cap d'Agde.
Crédit: DR

Lundi soir, Jean Castex a annoncé une nouvelle série de mesures pour contrer la 5ème vague de l'épidémie de Covid. Notamment, la fermeture des discothèques dès vendredi et pour un mois. Encore une fois, c'est le monde de la nuit qui est frappé de plein fouet au pire moment. Et les aides annoncées par le premier ministre pourraient ne pas être suffisantes. Sur RTS, la réaction de Cyril Buesa le président audois des restaurateur de l'UMIH qui représente l'hôtellerie, la restauration et aussi les discothèques. Il craint un coup fatal pour le secteur.

Une catastrophe
Les pertes