Gard : une épicerie d’un village cévenol accumule les récompenses

Deux épiciers gardois, Dina et Manuel Pirès, accumulent les récompenses. Ils ont reçu le trophée des Septuors mardi dernier à Nîmes et fin septembre un prix national, le Mercure d’Or dans la catégorie Commerce et Service.

15 octobre 2021 à 9h34 par Corentin Aubry

notre-Dame-de-la-Rouvière
Notre-Dame-de-la-Rouvière
Crédit: sudcevennes.com

Notre-Dame-de-la-Rouvière, 400 habitants



Une épicerie-café qui fait bureau de poste et qui redynamise un village cévenol. C’est la belle histoire de Dina et Manuel Pirès. Il y a 5 ans, le couple s’est installé dans les Cévennes à Notre-Dame-de-la-Rouvière, où ils ont monté une épicerie multiservice dynamique. Preuve en est, l’activité se développe avec l’ouverture d’un deuxième point de vente. Et ce commerce a surtout redonné de la vie dans ce petit village, situé au sud du Mont-Aigoual.

Deux prix pour récompenser le travail et l'investissement du couple



Le couple de restaurateurs, qui a quitté la région parisienne il y a 5 ans, s’est reconverti, et à force de travail et d’investissements, leur commerce ne cesse de se développer. Une réussite récompensée par un prix Septuor décerné mardi à Nîmes et par un trophée national, le Mercure d’Or. Ce dernier prix récompensant les commerçants les plus talentueux de leur catégorie sur l’année en cours. En plus du service rendu, l’épicerie est un lieu de rencontres, et elle permet aussi d’écouler les productions locales.

Le témoignage de la patronne, Dina Pirès.