Haute-Garonne : une école musulmane hors-contrat fermée

A Toulouse, pas de rentrée jeudi matin pour les élèves d'une école musulmane hors-contrat, fermée pour de nombreux "manquements manifestes".

31 août 2021 à 11h33 par Loris

Une école toulousaine fermée pour des "dysfonctionnements"
Une école toulousaine fermée pour des "dysfonctionnements"
Crédit: Photo d'illustration

Pas de rentrée des classes jeudi à Toulouse pour les élèves d’une école musulmane hors-contrat. Les parents devront scolariser leurs enfants dans d’autres établissements. Hier, le recteur de l’Académie Mostafa Fourar a annoncé qu’à l’issue de 2 contrôles, elle a fait l’objet d’un signalement auprès du procureur de la République.

 

4 mois de prison avec sursis contre le directeur

Des contrôles qui ont mis en évidence divers "manquements manifestes" sur le plan administratif et aussi de l’enseignement, notamment des matières scientifiques. L’établissement qui accueillait 130 élèves de primaire et de collège avait été condamné à fermer ses portes en 2016 en raison d’un enseignement jugé non conforme, son directeur avait écopé de 4 mois de prison avec sursis, et il lui était interdit de diriger un établissement éducatif. Une décision cassée par la cour d’appel en 2018 en raison d’une question prioritaire de constitutionnalité. Le recteur a indiqué que d’autres établissements hors-contrat pas nécessairement religieux, seront eux aussi contrôlés dans les prochaines semaines.