Haute-Garonne : une entreprise commercialise un masque tueur de virus, dont le Covid-19 et ses variants

Imaginez un masque capable de tuer les virus, tels que le H1N1, la grippe aviaire ou encore le coronavirus. C’est ce que commercialise depuis une dizaine de jours une entreprise made in Occitanie. Un masque biocide à usage unique, qui pourrait éviter de nouvelles contaminations.

4 octobre 2021 à 10h04 par Corentin Aubry

Masque

Un masque qui tue par contact, 99 % des virus

 

Le principe de ce nouveau masque, appelé BIO X, créé par Paul Boyé Technologies, une entreprise située à Labarthe-sur-Lèze, est assez simple. La membrane cellulaire du virus est cassée par le principe actif, entraînant la destruction définitive du virus ou de ses variants. Déjà utilisé par le ministère des armées, qui a expérimenté et utilisé ce masque avant la commercialisation au grand public, l’entreprise leader dans le domaine de la protection Nucléaire, Radiologique, Biologique, et Chimique, a désormais toutes les autorisations requises, pour étendre sa vente au plus grand nombre.

 

Pas de conséquence sur la santé selon plusieurs études

 

Paul Boyé technologie assure que son masque est sans danger pour ceux qui veulent se protéger davantage. De nombreux tests d'innocuité ont été réalisés. Il a été conclu que la toxicité était négligeable pour l'utilisateur, contrairement à certains masques équivalents, désormais interdits, en raison de leur présence de graphène. Un nouveau moyen de protection qui pourrait permettre au grand public et aux professionnels de mieux se protéger, en particulier dans les lieux fermés et situations où le masque va rester de rigueur. Les masques sont vendus sur le site de Paul Boyé technologies 18 euros les 50 masques, et 59 euros pour la version FFP2.