Jean Castex en visite à Perpignan pour la relance du train des primeurs

Le Premier ministre Jean Castex est en déplacement aujourd’hui vendredi 22 octobre à Perpignan pour la remise en service du train des primeurs. Un premier convoi doit partir cet après-midi vers 15 h. Mais les critiques se font déjà entendre.

22 octobre 2021 à 9h36 par Corentin Aubry

Illustration
Illustration
Crédit: Illustration

Pérennité et vétusté des wagons au cœur du problème en 2019

 

Ils fêtaient hier jeudi le retour du train convoyant fruits et légumes entre Perpignan et Rungis. La CGT et son secrétaire général Philippe Martinez étaient réunis, avec des élus locaux, juste devant les quais de chargement, qui vont de nouveau accueillir travailleurs et marchandises à partir de ce vendredi. « Une grande victoire qui en appelle d’autres », expliquait Philippe Martinez, interrogé par nos confrères de l’Indépendant. Un événement qui était attendu depuis sa fermeture en juillet 2019.

Mais les critiques se font déjà entendre, notamment parce que les trains sont deux fois moins longs qu'avant, et qu’ils pourront donc transporter beaucoup moins de marchandises.

 

Une reprise du trafic en douceur

 

Le Premier ministre Jean Castex se déplace donc ce vendredi sur ses terres à cette occasion, et plus globalement au soutien du secteur du fret ferroviaire. Il sera notamment accompagné de Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports et de Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. Pour commencer, cinq rotations par semaine sont prévues. Avec à chaque fois, un convoi de douze wagons, qui empruntera une nouvelle route ferroviaire via Bordeaux, pour une arrivée 11 heures plus tard au cœur du marché de Rungis.