La grogne des infirmières scolaires aujourd’hui

Elles manifestent partout en France, et notamment à Montpellier, pour dénoncer leurs conditions de travail et des salaires trop bas.

22 mars 2022 à 10h18 par Corentin Aubry

Infirmier

Manque de moyens humains et surcharge de travail

Les infirmières scolaires sont en colère et le font savoir. Elles sont 7.500 en tout, 290 dans l’académie et réclament de meilleures conditions de travail. « Nous demandons la création massive de postes infirmiers dans notre académie et dénonçons le manque de moyens alloués : création d’un poste Infirmier en 4 ans alors que nous avons eu 3 ouvertures d’établissements sur la même période » explique Sandie Cariat, la secrétaire syndicat SNICS-FSU. Aussi infirmière scolaire dans l’Hérault, elle détaille les revendications.

Sandie Cariat

Cette après-midi, plusieurs manifestations sont prévues en France, notamment devant le rectorat de Montpellier à 14 h, mais aussi à Toulouse. Sandie Cariat justifie ces revendications par leur rôle primordial auprès des enfants.

Sandie Cariat