Montpellier : le cocon, un futur pôle dédié au spectacle à la cité créative

Après l'inauguration de la Halle Tropisme, en janvier 2019, et l'ouverture du Campus Créatif en octobre 2020, la cité créative poursuit son avancée avec la pose prochaine de la première pierre du Cocon, un pôle d’animation dédié au spectacle, avec notamment, une salle de 340 places.

28 septembre 2021 à 10h20 par Corentin Aubry

cocon

L’ex caserne de l’EAI, un quartier en pleine expansion

 

L’ancien site de l’EAI, appelé depuis 2019 cité créative, poursuit sa transformation. Ce quartier, dédié aux ICC (Industries Culturelle et Créatives) accueillera, à partir de la fin de l’année 2023, «un pôle d'animation et d'événementiel complémentaire à la Halle Tropisme ainsi qu'un nouvel outil pour les professionnels des ICC», en lieu et place des anciennes salles de spectacles de l’ancienne caserne militaire. Après la Halle tropisme, un lieu culturel et entrepreneurial polymorphe de 4 000 m2, et le campus créatif, un lieu hybride entre le monde éducatif (4 écoles autour des métiers des ICC) et le monde de l’entreprise, le Cocon « permettra au public de découvrir la culture au sens large », avec « théâtre, projections, concerts et programmations diverses ».

 

Le cocon, 3e volet pluriculturel

 

Ce nouveau lieu se veut surtout ouvert à tous. Un projet dont le modèle économique « permettra à toutes les personnes désireuses d'assister à un spectacle, de profiter de l'accès à la culture quel que soit son milieu social. Des places seront proposées à différents tarifs et même gratuitement afin qu'il y ait une mixité et de rendre possible cet accès au plus grand nombre», indique Karim Khenissi, directeur général des écoles créatives, au sein du campus créatif.Autour d’une salle de 340 places, dont les programmations promettent d’être diversifiées, une galerie de Street Art, un restaurant rooftop, un espace de coworking, des studios son et danse compléteront ce lieu propice à la créativité et aux interactions interculturelles.

La fin des travaux du cocon est prévue pour la fin de l’année 2023. D’ici là, écoles, bureaux, crèches, et immeubles d’habitations accompagneront la mutation de ce quartier situé en bordure d’avenue de Toulouse. Un nouveau quartier qui sera accessible au tramway dès 2025, si les délais sont tenus.

Karim Khenissi, directeur général du réseau des écoles présentes sur le site