Actualités régionales

Attentat de Nice : les policiers sur leurs gardes

30 octobre 2020 à 11h58 Par Loris Galofaro
Les policiers avaient reçu une note interne sur les risques d'attaques terroristes.
Crédit photo : Illustration

Mercredi matin, un jeune de 21 ans, d'origine tunisienne a fait irruption dans l'église Notre-Dame-de-l'Assomption, à Nice et a assassiné trois personnes. Les policiers sont sur le qui-vive.

Un homme placé en garde à vue 24 heures après l'attentat de Nice.. cet individu âgé de 47 ans a été interpellé hier soir... Il est soupçonné d'avoir été en contact avec l'assaillant la veille de l'attaque.

On le rappelle 3 personnes ont été violemment assassinées ce jeudi au sein de la basilique Notre-Dame de l'Assomption.. On en sait plus sur le profil du suspect... Il s'agit d'un Tunisien âgé de 21 ans en situation irrégulière.. Inconnue des services de renseignements il est arrivée en France il y a quelques semaines depuis l'ïle de Lampedusa.... Blessé pendant son interpellation, il a été hospitalisé dans un état grave..

"C'est bien la France qui est attaquée mais nous ne cèderons pas"... Les mots d'Emmanuel Macron hier après l'attentat de Nice .. Il a annoncé le renforcement de l'opération sentinelle qui passe de 3000 à 7000 militaires... le plan vigipirate est passé au niveau urgence attentat sur tout le territoire... Surveillance renforcée également devant les écoles, les lieux de culte ou encore les cimetières ... et un conseil de Défense consacré à l'enquête doit ce tenir aujourd'hui à l'Elysée.

Une note interne de la police nationale

Ces derniers jours, des notes avaient circulé sur le risque très important de nouveaux attentats sur le territoire français. Ça s'est malheureusement vérifié hier matin à Nice. Difficile pour les forces de l'ordre de faire face à ce type de menace. Rémy Alonso du syndicat Alliance Police nationale dans l'Hérault.

}) });